Responsac.

Makers, saison 2

Responsac. - Louis-Arnaud Motte

Qui êtes-vous ?

Originaire du Nord, je suis sensible aux valeurs humaines et à la nature. Après des études en contrôle de gestion et un licenciement pour motif économique, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Le pitch ?

L’idée de Responsac. est de créer un sac avec des matériaux recyclés pour baisser le coût des matières premières. En faisant cela, on peut réinvestir dans les salaires des couturiers partenaires. La vocation de Responsac. : sauvegarder l’activité des couturiers sur le territoire.

Une campagne de financement participatif, pourquoi ?

Il y a plusieurs raisons. Tout d’abord, l’idée d’être porté par un acteur local est très importante car nous agissons directement sur le territoire de la MEL, nous avons donc vocation à travailler ensemble. Ensuite, je pense à l’aspect formateur de la campagne qui va m’apporter une certaine structure dans mes supports de communication. Enfin, la sensibilisation des citoyens à travers ce dispositif va nous permettre de financer des compléments de salaires pour nos couturiers partenaires ainsi que des solutions concrètes pour la digitalisation de notre offre.

La MEL vous accompagne dans votre communication, booste vos rêves et les Métropolitains les financent. Que pensez-vous de cette formule innovante ?

Ça me va très bien. Mon objectif est d’impliquer les gens qui sont sur place. Je suis attentif à ce qui se passe autour de moi et j’aime l’idée d’être soutenu par des personnes qui m’entourent et des Métropolitains.